COPYRIGHT © 2019 PREMIER JET INC.

GRAVURE SUR PIERRE ET BÉTON

Remba™, la solution pour un marquage permanent au sol.

Remba™ est un béton à hautes performances élaboré spécialement pour la réalisation de marquage permanent au sol dans des pavés de pierre et de béton. 

 

Cette recette unique de béton a été créé pour Premier jet par les chercheurs du C.R.I.B. (Centre de recherches sur les infrastructures en béton) de l'Université de Sherbrooke, afin de lui permettre de répondre à la demande croissante de sa clientèle pour la réalisation d'interventions architecturales sur mesure au sol et à l'extérieur. Le béton Remba représente donc une alternative des plus durables aux peintures de sol (qui doivent souvent être renouvellées annuellement) en évitant tout entretien à long terme.

 

C'est en conjuguant son expertise dans la gravure au jet de sable à la création de ce produit innovateur que l'entreprise a développé une technique unique d'insertion du béton Remba au même niveau que la surface de la pierre ou du béton. Ainsi, ce procédé évite toute accumulation de particules inesthétiques dans les gravures au sol.

Le béton Remba™ se distingue par :

- un remplissage des gravures au même niveau que la surface du substrat;

- sa résistance exceptionnelle à la compression et à l’abrasion;

- son adhérence parfaitement adaptée à des conditions climatiques sévères;

- sa durabilité éprouvée aux sels de déglaçage;

- une mise en place optimale permettant la réalisation de petits détails;

- son pouvoir auto-réparant.

Pour les chercheurs du C.R.I.B., le but du projet de recherche était de permettre à Premier jet de répondre à la demande de sa clientèle pour une technique de gravure spécialement adaptée pour des interventions sur mesure au sol.

 

Cette technique devait consister à insérer dans les parties gravées un matériau de remplissage permettant de faire ressortir le motif, tout en comblant les cavités afin d'éviter l’accumulation de particules inesthétiques.

 

Le nouveau matériau de remplissage devait respecter un cahier des charges très sévère pour assurer une durée de service optimale. En effet, celui-ci devait tout d’abord être suffisamment fluide pour permettre une excellente mise en place dans la cavité de la gravure. Ensuite, la coloration et l’adhérence du substrat devaient se maintenir lors du vieillissement dans des conditions climatiques sévères, depuis la nordicité du Québec jusqu’à l’aridité de l’Arizona, ainsi que sous l’abrasion générée par des passages piétonniers et motorisés quotidiens.

À gauche: Olivier Bonneau, Ph. D, professionnel de recherche et coordonnateur

À droite: Richard Gagné, ing. Ph.D, professeur et responsable du projet

« On y a ajouté des propriétés secrètes; si jamais il y a un petit dommage au fil des années qui se développe à l’intérieur du matériau, le béton va avoir la capacité de s’autoréparer. »

 Richard Gagné, ing. Ph.D.

Premier jet souhaite présenter ses plus sincères remerciements au Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et au C.R.I.B. de l'Université de Sherbrooke pour avoir rendu ce projet possible.